Comment bien choisir son matelas en latex naturel ?

3 critères à prendre en compte pour être tout à fait sûr de choisir le matelas qu'il vous faut.



1. Quelle densité choisir pour mon matelas?

Il faut savoir que le degré de fermeté offert par un matelas varie en fonction de sa densité. Il est donc essentiel de bien prendre en compte ce critère lors de votre choix. La densité d'un matelas s'exprime en Kg/m3.

Soutien souple : de 65 Kg/m3 à 75 Kg/m3

Soutien ferme : de 75 Kg/m3 à 85 Kg/m3

Soutien très ferme : + de 85 Kg/m3

Il est important de choisir la densité de votre matelas en fonction de votre morphologie :

  

Ce tableau représente les degrés minimum de fermeté conseillés en fonction de votre morphologie. Pour un meilleur soutien et donc un meilleur confort, privilégiez toujours un matelas dense et donc ferme.

 Ce qu'il faut retenir : plus la densité d'un matelas est élevée plus le soutien sera ferme.

 

2. Quelle taille de matelas choisir ?

Choisir un matelas aux bonnes dimensions n’est pas aussi anodin qu’il n’y paraît. Cela peut même sauver votre couple !

Bien sûr afin de ne pas se retrouver avec les pieds qui dépassent du lit, la longueur du matelas doit être adaptée à votre taille. Il est conseillé de rajouter 15 à 20 cm à la taille du plus grand des occupants pour trouver la longueur de matelas idéale pour vous.

C’est en ce qui concerne la largeur du matelas que les choses se corsent.

 

 Saviez-vous que nous nous retournions en moyenne 40 à 50 fois par nuit ? Pour un couple, cela fait 80 raisons de se cogner, de se réveiller et de maudire son conjoint. Mieux vaut donc choisir un matelas suffisamment large, n’ayez pas peur de voir grand.

 

Il faut savoir que les matelas en latex naturel possèdent une très bonne indépendance de couchage. Cela signifie que le matelas amortit vos mouvements. Vous pouvez donc vous retourner sans faire trembler tout le lit.

Vous pouvez également opter pour le sur-mesure afin que votre lit s’adapte parfaitement aux dimensions de votre chambre à coucher.

Heureusement,  le confort n’est pas un luxe réservé aux élites : « sur-mesure » ne veut pas forcément dire prix exorbitant. Une bonne pratique est de facturer le matelas sur-mesure au prix du matelas de la taille immédiatement au-dessus.

 

3. Quel confort d’accueil choisir ?

Le confort d’accueil d’un matelas est la première sensation que l'on ressent en s'allongeant dessus. Il est totalement indépendant de la densité, il ne s’agit pas du degré de soutien du matelas. Il dépend entièrement du garnissage du matelas : c'est-à-dire de l’épaisseur, généralement en coton ou en laine, entourant le cœur du matelas.

En fonction des matériaux utilisés, et de l’épaisseur du garnissage, cet accueil peut-être « moelleux », « classique » ou « tonique ».

Plus le garnissage du matelas est abondant et de qualité, plus l’accueil du matelas sera moelleux et confortable.

Des zones de couchage contre les problèmes de dos

Si vous souffrez de problèmes de dos, il vous faut une literie adaptée. Optez pour des matelas possédant des zones de couchage. Ils sont constitués de plusieurs zones qui ont une densité différente adaptée à chacune des parties de votre corps : tête, épaules, dos, lombaires, jambes, pieds.

 

Un matelas possédant des zones de couchage vous assure un soutien  sur mesure : votre dos et vos lombaires sont bien maintenus durant votre sommeil. Vos muscles pourront alors correctement se relâcher dans la nuit. Finies les douleurs et courbatures au réveil !

Le nombre de zones de couchage varie d’un modèle à l’autre. Les matelas peuvent être constitués de 3, 5 ou 7 différentes zones de couchage.

Plus de zones signifie un soutien plus adapté. Ainsi les matelas possédant 7 zones de couchage, sont ceux offrant le meilleur soutien.

Toutefois, si vous et votre conjoint avez un écart de taille important, l’emplacement des zones ne conviendra pas à l’un d’entre vous (vos lombaires, vos pieds… n’étant pas à la même hauteur). Préférez dans ce cas, un découpage en 3 grandes zones de couchage : tête, dos, jambes.

 

4. Faut-il essayer un matelas avant achat ?

La réponse est oui, bien évidemment ! Acheter un matelas que vous garderez  plus de 10 ans ne peut se faire à la légère.

Faut-il alors renoncer aux bonnes affaires sur Internet pour autant? Non, pas nécessairement.

S’allonger 5 minutes sur un matelas exposé en magasin ne sert pour ainsi dire à rien. L’adaptation à une nouvelle literie prend du temps.

C’est pour cette raison qu'une période d’essai au cours de laquelle vous pouvez tester le produit est indispensable. Pour être utile, cette période d’essai ne doit pas être inférieure à 30 jours.

C’est seulement de cette façon que vous vous rendrez compte de la qualité et du degré de fermeté du matelas et vous serez sûr de choisir le matelas de vos rêves.